L'équilibre du corps connecté à son esprit !
Ostéopathe à Asnières-sur-Oise
 
9 Hameau du Beau Jay, 95270 Belloy-en-France
 
Disponible aujourd'hui de 9h à 13h et de 14h à 19h
 
06 37 17 86 61
L'équilibre du corps connecté à son esprit !

Ostéopathie et Kinésithérapie complémentaires ou contradictoires ?

10 Mar 2022 MARIA MARAIS

L’ostéopathie et la kinésithérapie sont souvent placés comme des disciplines séparées dans le cadre de soin des patients, mais une complémentarité existe et mérite d’être mise en avant.

Mais...qui fait quoi ?

MASSEUR-KINÉSITHÉRAPEUTE

Le masseur-kinésithérapeute est un professionnel de santé qui travaille le plus souvent à partir d'une ordonnance médicale et est habilité à poser un bilan diagnostic kinésithérapique.

Classiquement, la kinésithérapie a pour rôle de rééduquer une zone anatomique ou un membre suite à une immobilisation prolongée ou une perte de motricité (perte de force musculaire, perte d’amplitude articulaire). Les massages prennent souvent une place importante dans les séances et des étirements et renforcements musculaires adaptés sont souvent proposés. 

Il traite la douleur des patients par le massage, la gymnastique médicale et la rééducation. Il est en effet spécialiste de la rééducation motrice et intervient auprès de personnes atteintes de troubles au niveau des muscles, du squelette, de l'appareil respiratoire ou psychomoteur.

Ainsi, contribue à soigner aussi bien les affections comme la scoliose, le torticolis ou l'entorse, que les traumatismes dus à des accidents. Il est également habilité à pratiquer la rééducation uro-génitale (à la suite d'un accouchement ou en cas de problème d'incontinence par exemple). A partir d'une ordonnance médicale, il commence par étudier le dossier médical du patient (nourrissons, personnes âgées ou handicapées, sportifs de haut niveau, …) avant de définir les dispositifs de rééducation à mettre en place.

Ils peuvent recevoir une personne à la fois ou plusieurs en fonction des techniques qui seront amenés à pratiquer.

Plusieurs techniques sont possibles :

  • massages,
  • mouvements de gymnastique à l'aide d’appareils ou sans,
  • renforcement musculaire,
  • séance en piscine,
  • drainage lymphatique,
  • électro-physiothérapie à l’aide d’ultrasons, d’ondes de choc...

En cas d'urgence, il peut intervenir sans ordonnance. Il intervient aussi sans prescription médicale dans le domaine sportif, esthétique et la prévention ainsi que dans la remise en forme et la relaxation.

OSTÉOPATHE

L'ostéopathe est un professionnel de la santé , son approche vise à comprendre les causes des symptômes du patient en tenant compte du corps humain dans sa globalité et cherche l'origine du motif de la consultation. Parce que des troubles physiques ou psychologiques peuvent avoir des répercussions partout dans le corps. Ainsi, une mauvaise position ne va pas entraîner uniquement un mal de dos, mais peut avoir des répercussions sur tout notre corps.

En fonction de son diagnostic, il établit un plan de traitement ostéopathique adapté au patient, il lève les restrictions retrouvées permettant au corps de mettre en place les mécanismes d’auto-guérison et de se rééquilibrer. Il travaille en préventif ainsi qu’en pathologique si le contexte le permet.

Son objectif est donc de rétablir l'harmonie et l'équilibre dans le corps car l’être humain constitue une unité fonctionnelle dynamique, dans laquelle toutes les parties sont reliées entre elles. L’ostéopathe travaille sur les articulations et les muscles mais aussi sur d'autres parties du corps comme les viscères ou le crâne.

L'ostéopathe est un thérapeute de première intention: Il n'a pas besoin d'une ordonnance médicale pour le consulter. Il étudie le dossier et les examens médicaux du patient afin de constituer une anamnèse complète. Cette anamnèse permettra de déceler les contre-indications du patient,  d'adapter le traitement ostéopathique ou de diriger le patient vers son médecin en cas de besoin.

L'ostéopathe traite donc des troubles multiples :

  • douleurs ou perte de mobilité situées au niveau des lombaires, dorsales ou rachis cervicale,
  • troubles de la sphère O.R.L. (au niveau des oreilles, du nez ou de la gorge),
  • troubles de la sphère locomoteur (épaules, chevilles, genoux, bassin),
  • troubles digestifs, urinaires ou gynécologiques,
  • stress, angoisses, insomnies..

L'ostéopathie utilise plusieurs techniques :

Ostéopathie structurelle (dont le "craquage")

Ostéopathie fonctionnelle (thérapie manuelle douce holistique)

L'ostéopathe reçoit une seule personne à la fois et n'utilise pas des machines, mais il pourrait utiliser des outils complémentaires comme les ventouses, les huiles, etc.

Statut du kiné et de l'ostéopathe

- Le masseur-kinésithérapeute : c'est un professionnel de santé habilité à poser un bilan diagnostic kinésithérapique. Il a fait 5 ans d’études (1 année de sélection et 4 d'études), il est titulaire d'un diplôme d’état.

- L'ostéopathe :  c'est un professionnel de la santé, le diplôme d'ostéopathe n'est pas un diplôme d'état, mais il est délivré par des établissements agréés et reconnus par le Ministère de la santé après 5 à 6 ans d’études selon les écoles.

Législation, tarifs, remboursements...

Les kinésithérapeutes sont des professionnels de santé ayant fait une formation en 4 ans dont les actes sont encadrés par le Code de la Santé. Ce titre est uniquement réservé, en France, aux personnes ayant obtenu un diplôme d’État validé par le Conseil national de l’Ordre des masseurs-kinésithérapeutes et étant inscrites au Conseil national de l’Ordre. À ce titre, ils agissent avec ou sans prescription médicale, et leurs actes sont remboursables par la sécurité sociale. Le tarif d’une séance varie selon le motif de consultation de 15 à 30 euros, et est remboursé à 60% en moyenne et 40% par les mutuelles. Les séances de kinésithérapie sont multiples (de 5 à 20 en moyenne) en fonction de la pathologie à traiter.

Les ostéopathes, quant à eux, sont formés en 5 ans et doit avoir obtenu leur diplôme (DO) d’un établissement agréé par le Ministère de la Santé (décision n° 2015-20 du 7 juillet 2015).
Ce sont des praticiens de première intention, ce qui veut dire qu’il n’est pas nécessaire d’avoir une prescription (une ordonnance) du médecin pour consulter un ostéopathe. Les séances ne sont pas prises en charge par la sécurité sociale, mais de plus en plus de mutuelles procèdent au remboursement de tout ou partie de la consultation. Votre ostéopathe pourra vous faire une facture que vous enverrez à votre mutuelle. 93% des français disposent d’une AMC et plus d’un tiers d’entre eux sont couverts en partie pour les actes ostéopathiques.

De plus, l’ostéopathie est fondée sur la capacité du corps à s’auto-équilibrer et sur une connaissance approfondie de l’anatomie, c’est pour cela qu’1 à 3 séances en général sont suffisantes. Le tarif d’une séance peut varier selon les praticiens de 50 à 80 euros.

Concurrentes ou complémentaires ?

Parce que ces deux professions travaillent parfois sur les mêmes problématiques, on pourrait les croire en concurrence. Il est vrai que ce sont deux thérapies manuelles qui peuvent s’intéresser à l’ensemble du corps du patient.

Elles se distinguent cependant par les techniques employées, par la formation suivie par le thérapeute qui va engendrer des traitements différents. La façon d’aborder le patient sont également différentes, ainsi que le temps de traitements.

La palpation est l’outil principal du diagnostic et du traitement. En ce sens, l’ostéopathie et la kinésithérapie sont des thérapies en accord et non pas en contradiction.

Les particularités, propres à chacun des métiers, permettent une richesse plus grande pour prendre en charge les patients. Ainsi, l’échange entre les praticiens et la multiplicité des techniques complémentaires à disposition permet la plupart du temps d’affiner cette prise en charge globale.

Pour conclure...

Ces deux disciplines ne sont pas en concurrence, elles sont différentes et complémentaires ! Dans le cas de suite de traumatismes ou de pathologies chroniques, toutes les études prouvent qu’un travail multimodal, impliquant plusieurs professionnels dont kinésithérapeutes et ostéopathes, permet d’obtenir les meilleurs résultats.

Le concept de globalité de l’ostéopathie va stimuler la capacité d’auto-guérison du patient potentialisant le travail de rééducation entamé par le kinésithérapeute. Il est donc intéressant de réaliser des séances d’ostéopathie aux différentes phases de progression de votre rééducation : phase initiale (analgésie, récupération du gain articulaire), phase de reprise de conscience des mobilités, début de réathlétisation, et bien sûre en fin de rééducation.

« Le travail individuel permet de gagner un match mais c’est l’esprit d’équipe et l’intelligence collective qui permet de gagner la coupe du monde. »
Aimé Jacquet, ancien joueur et entraîneur international français de football.


Derniers articles

Catégories

Aucune catégorie à afficher

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Osteo2ls

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib