MARIA MARAIS
Ostéopathe à Asnières-sur-Oise
 
9 Hameau du Beau Jay, 95270 Belloy-en-France
 
Disponible aujourd'hui de 10h à 13h et de 14h à 18h
 
06 37 17 86 61
MARIA MARAIS

LA VENTOUSE THÉRAPIE

D’où vient cette thérapie?

La cupping therapy, ou thérapie par les ventouses, fait partie de ces médecines dites alternatives. Elle existe depuis des millénaires. Les premières traces remontent à l’Antiquité. Que ce soit chez les Romains, les Grecs ou les Égyptiens (premières traces documentées écrites), elle était traditionnellement utilisée pour traiter de nombreux maux comme les douleurs dorsales, les troubles musculo-squelettiques, les troubles respiratoires ou gynécologiques…

Plébiscitée par Hippocrate, célèbre médecin grec père de la médecine, cette technique de soin traversa non seulement les millénaires, du Moyen Âge à la Renaissance, et jusqu’aux années 1950 où la technique de pose des ventouses était encore enseignée aux infirmières, mais aussi le globe et ses différentes peuplades. Du Moyen-Orient à la Chine où elle était également couplée aux points d’acupuncture, en passant par l’Afrique, l’Amérique du Nord ou encore l’Australie, seul le type de ventouses utilisé changeait. Par exemple, des fouilles en Amérique du Nord montrent l’utilisation de coquillages, alors que sous d’autres latitudes, comme auprès des Hottentots (ou Khoïkhoï, comme se nommait cette ethnie d’Afrique australe), on utilisait des cornes évidées de bovidés à l’intérieur desquelles on allumait un feu afin de créer un vide d’air et de provoquer l’aspiration. La ventouse a ainsi connu différents types de matériaux, par exemple le bambou, avant que s’impose la ventouse en verre.

Comment ça marche ?

En provoquant par aspiration un afflux sanguin massif (hyperhémie), la ventouse entraîne une décompression des tissus conjonctif, au niveau de la zone où elle est posée. La circulation se fait mieux et la décongestion a de fait un effet antalgique. Selon sa localisation, elle va aussi stimuler des points d’acupuncture, et, couplée à une huile ou une crème (anti-inflammatoire, respiratoire), en accroître la pénétration et l’effet.

La ventouse va extraire des "toxines" qui s'accumulent dans un tissus (muscle, ligament, articulation) et par hyperhémie, elles seront éliminées via la circulation sanguine.

Différents types de ventouses

  • La ventouse à chaud:

La plus ancestrale,  consiste en vider l'air à l'aide d'une flamme avant la poser sur le point à traiter.  La force d'aspiration dépend du temps que le thérapeute chauffe le pot en verre, plus il la chauffe, plus elle aspire.

  • La ventouse à froid:

Celles que j'utilise dans mon cabinet. Le vide d'air se fait à l'aide d'une pompe. Le thérapeute peut plus facilement mesurer la force d'aspiration en fonction du traitement à réaliser.

  • La ventouse scarifiée: 

Le thérapeute pratique une légère griffure de la peau avant de poser la ventouse à chaud ou à froid. Cette méthode est particulièrement indiquée sur les douleurs inflammatoires et articulaires aiguës. Cette technique doit respecter un bon nombre de règles de stérilisation et d’hygiène. Les ostéopathes ou kinés exclusifs ne sont pas habilités à les poser.

  • Ventouses en silicone et pagodes:

Utilisées pour les massages, elles permettent de facilement créer un effet de succion au dégrée de vide souhaité. Elles relancent la circulation sanguine, relâchent les tensions musculaires et apaisent les douleurs.  Dans un cadre de soins d'amaigrissement, elles combattent la cellulite et refermassent les tissus cutanés.

Elles sont déplacées sur la peau en ajoutant préalablement de l'huile de massage.

 

Que soignent ces ventouses?

La technique manuelle ne va pas guérir un organe mais soulager la douleur, soit en indication primaire, soit en complément d’un autre traitement comme les manipulations ostéopathiques ou kinésithérapies. Les indications sont donc nombreuses. Le temps de pose des ventouses est en général de 10 à 15 min (pour les lombalgies par exemple).

  • Elles sont indiquées pour toutes les douleurs mécaniques articulaires comme l’arthrose, le mal de dos (lombalgie, sciatique, lumbago), tendinite d'Achille, trapezalgies, épicondylite, canal carpien...
  • les migraines (temporales, frontales, occipitales...
  • les pathologies respiratoires (asthme, bronchite chronique...
  • les problèmes digestifs (ballonnements, constipation, colopathie...
  • les symptômes de la ménopause (bouffées de chaleur, vertiges, insomnies...
  • les blessures sportives (entorses, tendinites, syndrome TFL, crampes des mollets...
  • Massages de détente et amaigrissants. 

Quel résultat obtient-on ?

Tout dépend de la pathologie, de son ancienneté et des poussées liées à la saison, mais souvent il y a une réponse positive dès la première séance qui se vérifie dans les 72h. Généralement, 1 à 3 séances, espacées de 10 jours, suffisent pour des pathologies plus anciennes.

Quels sont les risques et les contre indications?

Dès lors que les conditions d’hygiène sont respectées et la technique maîtrisée, notamment lors de la pose de ventouses n'a pas d’effets secondaires notables à craindre.


Les limites et contre indications
La présence de varices constitue une localisation clairement contre-indiquée ainsi qu'une suspicion d'hématome musculaire, les brûlures, coup de soleil et plaies. En cas de traitement anticoagulant et hémophilies, la prudence est de mise, ainsi que les femmes enceintes et les très jeunes enfants. Les personnes avec épuisement (traitement chimio) sont à éviter.


La douleur
Elle s’apparente à la sensation d’un pincement. Autant dire que la pose de ventouses est parfaitement supportable! Elle sera juste plus intense si le praticien l'applique sur une zone cellulitique.


Les marques
Tout comme les coups de soleil, la rapidité de la disparition des suçons dépend de la réceptivité cutanée du patient. Selon les peaux, elles peuvent donc perdurer de 30 minutes... à 15 jours. 

"N'hésitez pas à me poser toutes vos questions au cabinet de lors de votre prochaine visite" MARIA MARAIS


Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Osteo2ls

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib