MARIA MARAIS
Ostéopathe à Asnières-sur-Oise
 
9 Hameau du Beau Jay, 95270 Belloy-en-France
 
Disponible aujourd'hui de 10h à 13h et de 14h à 18h
 
06 37 17 86 61
MARIA MARAIS

VITAMINE D ET IMMUNITÉ

La vitamine D n’est pas une vitamine comme les autres : c’est la seule à pouvoir être synthétisée par le corps humain, plus spécifiquement par la peau, sous l’effet du soleil.
Ses effets sur la santé sont nombreux, notamment sur la densité osseuse et le système immunitaire. 

C'est quoi le système immunitaire ?

C'est l'ensemble des cellules dont le rôle est de défendre l'organisme contre les infections.

Le système immunitaire a pour rôle de défendre l'organisme contre les infections. Lorsqu'il est envahi par un organisme étranger (virus, bactérie) ou par des molécules étrangères (parasites, pollens, acariens  ainsi que d'autre molécules dont certains poisons). Il est responsable du phénomène de rejet de greffe, car il le le verra comme un "étranger" dans notre corps. Le système immunitaire réagit très vite pour s'en débarrasser. A la différence d'autres systèmes, le système immunitaire est constitué de cellules isolées qui ne constituent pas des tissus.

De Plus :

On appelle réponse immunitaire la réaction du système immunitaire aux antigènes (agents comme les bactéries et les virus) que le corps reconnaît comme étant étrangers.

La réponse immunitaire peut être divisée en plusieurs phases:

  1. La première réponse, dite « innée », menée par des cellules capables de détruire et d'ingérer un large éventail d'organismes étrangers (antigènes)
  2. La seconde réponse, dite « acquise », caractérisée par la production d'anticorps et de cellules T qui sont spécifiques à l’antigène
  3. Une troisième phase où la production de cellules immunitaires revient à la normale et où les informations nécessaires pour les futures réponses immunitaires contre ce même antigène sont conservées dans les cellules mémoires de la moelle osseuse.

 

Qu'est ce qui peut affaiblir le système immunitaire ?

  • Une fatigue persistante, qui cache souvent un stress chronique ou un manque de sommeil (plus d'un tiers des Français, dorment moins de 6 h par nuit) 2 facteurs qui affaiblissent l'immunité.
  • Une sensibilité augmente aux infections , qui s'observe par des rhumes fréquents, des infections urinaires, des éruptions d'herpès, des vaginites à répétition, une verrue persistante, etc.
  • Des blessures qui prennent du temps à guérir ou à cicatriser .

Quelles personnes sont plus à risque ?

Les personnes concernées par un affaiblissement immunitaire sont: 

  • Les personnes  affaiblies  par l'un des facteurs suivants sont particulièrement concernées:
     
    - Une  maladie chronique  ou  grave  : le diabète, une maladie pulmonaire, un trouble cardiovasculaire, une maladie rénale, un cancer, une infection au virus de l'immunodéficience humaine (VIH ), etc.
    - Un  traitement  : par exemple, de la chimiothérapie contre le cancer ou un traitement immunodépresseur pour les greffes.

 

  • Les  personnes âgées  ont généralement un système immunitaire qui répond de façon moins rapide et moins forte aux infections que les adultes d'âge moyen. D'ailleurs, cela explique que la vaccination soit moins efficace chez celles-ci. Leur plus petit appétit et leur alimentation moins variée l'expliquent en partie. L'amincissement de la  peau , l'assèchement des  muqueuses  et la guérison plus lente des plaies y contribue aussi beaucoup. En effet, l'enveloppe du corps est le garde-fou le plus important contre les infections. Avec le temps, le corps produit aussi moins de  globules blancs .

 

  • Le déséquilibre alimentaire, une alimentation mal équilibrée, en quantité ou en qualité est la plus importante cause de déficit immunitaire. Dans les pays industrialisés, la carence en micronutriments est de plus en plus courante. Elle résulte d’un manque de vitamines et de minéraux.  La popularité de la malbouffe explique en partie ce phénomène. Ces états de "dénutrition" entraînent un vieillissement immunitaire avec diminution des capacités prolifératives des lymphocytes T rendant le sujet plus vulnérable aux microbes.

 

  • La sédentarité, et à l'inverse, le surentraînement En plus de contribuer à une bonne santé globale, l’exercice physique a aussi un effet direct sur l’immunité. Il améliore la circulation sanguine. Le sport concourt à l’augmentation des cellules de l’immunité et diminue le risque infectieux. Il est recommandé de pratiquer l'équivalent de 30 minutes d'activité physique par jour comme la marche rapide. À l’inverse, il faut mentionner l’impact négatif d’un surentraînement sur l’organisme. Après un tel entraînement on observe une baisse du taux de lymphocytes ce qui fait moins d’anticorps potentiel en cas d’agressions.

 

C'est quoi la vitamine D ?

La vitamine D agit comme une hormone hypercalcémiante, facilitant l'absorption du calcium et du phosphore par les intestins. Elle a certains effets bénéfiques concernant des maladies comme l'ostéoporose, le cancer et les risques cardiovasculaires.

La vitamine D est une substance organique non calorique, essentielle à notre métabolisme et non généralement produite par notre organisme. Soluble dans les graisses (elle est dite liposoluble, au même titre que les vitamines AE et K), elle peut être stockée dans les tissus adipeux (la graisse de notre corps).

Son origine est double :

  • La vitamine D2 ou ergocalciférol : elle est d'origine végétale. On la trouve dans la plupart des aliments. 
  • La vitamine D3 ou cholécalciférol : elle est synthétisée au niveau de la peau par l'action des ultraviolets sur le cholestérol. La vitamine D3 est également présente dans les aliments d'origine animale comme les huiles de poissons. 

La vitamine D entre en rapport avec les autres hormones du métabolisme phosphocalcique et a aussi des actions sur le rein et le système immunitaire.

Bon alors ! C'est quoi le lien entre la vitamine D et le système immunitaire ?

Vous savez maintenant que la vitamine D est une vitamine liposoluble qui joue un certain nombre de rôles critiques dans votre corps, et qu’elle est particulièrement importante pour la santé du système immunitaire.

Le fort taux de vitamine D protège contre les maladies respiratoires en général, joue un rôle essentiel dans la promotion de la réponse immunitaire et possède à la fois des propriétés anti-inflammatoires et immuno régulatrices.

Elle améliore la fonction des cellules immunitaires, y compris les cellules T et les macrophages, qui protègent votre corps tous les deux contre les agents pathogènes.

De faibles niveaux de vitamine D ont été associés à une sensibilité accrue aux infections, aux maladies et aux troubles immunitaires.

Une étude récente a déterminé qu'un taux sanguin de 25-hydroxyvitamine D d'au moins 30 ng / mL semblait aider à réduire la probabilité de résultats cliniques indésirables et de décès chez les patients hospitalisés atteints de COVID-19.

Une carence en vitamine D est connue pour favoriser un processus connu sous le nom de « tempête de cytokines » (protéines qui font partie intégrante du système immunitaire, avec des effets pro-inflammatoires et anti-inflammatoires et qui aident à protéger contre les infections et les maladies).

Une tempête de cytokines fait référence à la libération incontrôlée de cytokines pro-inflammatoires qui a lieu en réponse à une infection ou à d'autres facteurs. Cette libération dérégulée et excessive de cytokines entraîne de graves lésions tissulaires et améliore la progression et la gravité de la maladie – vous comprenez pourquoi il faut maintenir une concentration haute de la vitamine D dans le corps.

Enfin une stimulation efficace du système immunitaire protège de la grippe et autres maladies saisonnières de manière très efficace – c’est pourquoi il est important d’ajouter des suppléments de vitamine D à votre alimentation.

Comment apporter la vitamine D dans l'organisme ?

1. Passer du temps au soleil.

La vitamine D est souvent appelée « vitamine du soleil » parce que le soleil est l'une des meilleures sources de ce nutriment. Les cellules de votre peau hébergent un type de cholestérol qui fonctionne comme un précurseur de la vitamine D. Lorsque ce composé est exposé aux rayons UV-B du soleil, il devient de la vitamine D. En fait, la vitamine D dérivée du soleil peut circuler deux fois plus longtemps que la vitamine D provenant des aliments ou des suppléments.

2. Consommer les poissons gras, fruits de mer et champignons.

Il est important de connaitre les meilleures sources alimentaires de vitamine D afin de les inclure dans l’alimentation quotidienne. Ce sont:

  • Les poissons gras et les fruits de mer : par exemple une portion de 100 grammes de saumon en conserve peut fournir jusqu'à 386 UI de vitamine D - environ 50% des quantités journalières. Parmi les meilleures sources on peut noter le thon, le maquereau, les huîtres, les crevettes, les sardines ou encore les anchois.

  • Les jaunes d’œuf : ce sont d’excellentes ressources de vitamine D. Cependant il faut choisir les œufs de poules élevés en extérieur, ou encore ceux des poules nourries avec le grain enrichi en vitamine D (les œufs de ces dernières peuvent contenir jusqu’à 100% d’apports journaliers de vitamine D).

  • Champignons : une des seules sources végétales riches en vitamine D. Les champignons réagissent comme les humains en présence du soleil et produisent davantage de vitamine D. Si les humaines produisent de la vitamine D3 ou cholécalciférol, les champignons produisent de la vitamine D2 ou ergocalciférol. Certaines variétés de champignons apportent jusqu’à 3 fois d’apports quotidiens recommandés de vitamine D aux 100 grammes.

3. Prendre des suppléments en vitamine D.

On les trouve sous forme huileuse ou en gélules, à base de vitamine D2 ou de vitamine D3. Il semblerait que la vitamine D3 sous forme huileuse soit la mieux assimilée par l'organisme. La posologie est en générale de 15 à 30 microgrammes par jour. Demandez l'avis d'un médecin.

Et voilà, vous savez tout sur cette vitamine si importante. Maintenant à vous de jouer !!!

 


Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Osteo2ls

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib