MARIA MARAIS
Ostéopathe à Asnières-sur-Oise
 
9 Hameau du Beau Jay, 95270 Belloy-en-France
 
Disponible aujourd'hui de 10h à 13h et de 14h à 18h
 
06 37 17 86 61
MARIA MARAIS

Pourquoi consulter un ostéopathe avant les vacances d’été?

Les vacances approchent à grands pas ! pour profiter de ce moment tant attendu et d'être au top de votre forme, pensez à consulter un ostéopathe avant le grand départ.

Cumul du stress, fatigue, surmenage, mal au dos, etc... libérez votre corps de tous ces tensions pour profiter pleinement de ces vacances tant attendues, surtout après les restrictions passés  à cause du COVID.

 

En fonction de votre moyen de déplacement, avion, train ou longues heures de voiture, attention à votre position assise et à votre dos !

En effet, vous risquez de passer beaucoup du temps dans la même position, sans pouvoir parfois vous arrêter pour étirer les jambes.

Les tensions cumulés le long de l'année, peuvent à ce moment précis déclencher des douleurs cervicales, lombaires ou sciatiques.

 

  • Une astuce pour les cervicales et votre bas du dos, les cousins ergonomiques cervicaux et lombaires seront bien utiles pour des longs trajets.

Décompensation

Les vacances sont synonymes de repos, de détente et de lâcher prise ce qui, à court terme, peut provoquer des effets indésirables. En effet, le corps a tendance à relâcher les tensions emmagasinées pendant des périodes de stress ou par la fatigue liée à un rythme de travail et cela peut provoquer des douleurs.

 

C’est ce qu’on appelle le phénomène de décompensation. Le corps va compenser les lésions liées au stress et du surmenage et celles-ci vont ressurgir lors de périodes de détente. 

Position allongée

Transat, piscine, canapé ou repas qui s’éternisent, pendant les vacances on a plus tendance à être en position allongée ou assise pendant très longtemps. Ce qui est tout à fait bienvenu pour la détente mais qui peut aussi provoquer des maux de dos. 

Pratique sportive

En effet, cette saison est particulièrement propice à la natation, au jogging ou au vélo (ou ce que vous voulez), mais attention à vous prémunir contre les douleurs ou les blessures si vous n’en avez pas l’habitude.

  • Pour les éviter, pensez bien à vous étirer et vous échauffer avant et après quelconque activité sportive, et, très important : commencez en douceur et augmentez l’intensité progressivement, on ne commence pas par un marathon !

Et sur tout, pensez à l'hydratation :   Il est important de bien s'hydrater à cause des températures très élevées que nous pouvons rencontrer pendant nos vacances. Une bonne hydratation maintient notre organisme en bon état pour effectuer toutes nos activités prévues pendant cette période.

Méfiez vous de l'alcool : Certes cette période estivale se prête à prendre l'apéro régulièrement.  Les molécules d’alcool perturbent en effet la production de vasopressine par le cerveau, une hormone qui régule l’activité des reins. Lorsqu'une  personne absorbe de l'alcool, ses reins sont perturbés et produisent trop d’urine et évacuent donc de grandes quantités d’eau. Or, le peu d’eau présent dans les verres d’alcool absorbés ne permet pas de compenser les pertes.  En cas de forte déshydratation, le corps peut même aller puiser de l’eau jusque dans le cerveau. Ce qui provoque les désa­gréables maux de tête associés à la gueule de bois.

Prévoyez à l'avance une consultation chez votre ostéopathe avant partir !

Pour prévenir et évacuer ces tensions, il est préférable de planifier un rendez-vous chez son ostéopathe avant le départ en vacances. À cette occasion profitez-en pour réaliser un bilan ostéopathique complet et faire le point sur cette année passée.

Évitez les maux et les blocages inutiles et passez des très bonnes vacances ;=)

 


Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Osteo2ls

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib